Foire aux questions concernant le Coronavirus COVID-19

16.04.2020

Dans le cadre des mesures prises au niveau mondial concernant le Coronavirus COVID-19, veuillez trouver ci-dessous une liste de questions fréquemment posées concernant les couvertures de Globality Health.

1. Le Coronavirus est-il le même que le Covid-19/SARS-CoV-2 ?

Des noms officiels ont été annoncés pour le virus responsable de la COVID-19 (ex 2019-nCoV) et la maladie qu’il provoque. Les noms officiels sont les suivants :

Maladie

Maladie à Coronavirus

(COVID-19)

COVID-19 est la maladie infectieuse causée par le coronavirus le plus récemment découvert. Ce nouveau virus et cette nouvelle maladie étaient inconnus avant le début de l’épidémie à Wuhan, en Chine, en décembre 2019.

Virus

Coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère

(SRAS-CoV-2)

2. Informations générales sur le SRAS-CoV-2 ?

Les coronavirus appartiennent à une grande famille de virus, dont certains peuvent infecter l’homme :

  • certains provoquent des maladies bénignes, comme les souches responsables de certains rhumes
  • d’autres peuvent potentiellement conduire à des maladies graves, voire mortelles
  • le réservoir naturel des coronavirus serait constitué par les animaux hôtes
  • de nouvelles souches émergent de ce réservoir, infectent un hôte « intermédiaire », et de là, infectent les humains
  • les virus peuvent alors être transmis d’une personne à une autre
  • certains sont efficaces pour la transmission interhumaine, tandis que d’autres ne le sont pas

3. Quels sont les symptômes de la maladie du Coronavirus COVID-19 ?

Les symptômes suivants peuvent apparaître dans les 14 jours suivant une exposition probable :

  • fièvre
  • maux de gorge
  • toux
  • essoufflement
  • douleurs musculaires
  • diarrhée

La plupart des personnes (environ 80 %) se remettent de la maladie sans avoir besoin d’un traitement spécial. Environ 1 personne sur 6 atteinte du Coronavirus COVID-19 devient gravement malade et développe des difficultés respiratoires.

4. Qui risque de développer une maladie grave ?

Le virus peut toucher tous les âges. Cependant, il semble que les personnes âgées de plus de 60 ans et et les personnes souffrant de maladies chroniques (telles que l’hypertension, les maladies cardiaques, les maladies pulmonaires, le cancer ou le diabète, ainsi que les personnes dont le système immunitaire est affaibli) semblent développer des maladies graves plus souvent que les autres.

5. Comment le SRAS-CoV-2 se propage-t-il ?

Les modes de transmission sont les suivants :

  • Contact direct : respirer de grosses gouttelettes (toux, éternuement)
  • Contact direct : toucher des objets contaminés par des gouttelettes
  • Non confirmé définitivement mais probable : transmission par aérosol : respiration de gouttelettes

6. Un test sanguin peut-il détecter la présence du virus du SRAS-CoV-2 ?

Non. Seul un test sur les sécrétions respiratoires est actuellement disponible pour détecter la présence du CoV-2 du SRAS.

7. Quels sont les traitements du Coronavirus COVID-19 ?

Il n’y a pas de traitement spécifique.

  • Les patients reçoivent des soins pour soulager les symptômes et prévenir les complications
  • Pas de thérapie antivirale spécifique
  • Aucun vaccin n’est encore disponible

Bien que certains remèdes occidentaux, traditionnels ou domestiques puissent apporter du réconfort et soulager les symptômes du Coronavirus COVID-19, rien ne prouve que la médecine actuelle puisse prévenir ou guérir la maladie. L’OMS ne recommande pas l’automédication avec des médicaments, y compris des antibiotiques, pour prévenir ou guérir le Coronavirus COVID-19. Cependant, plusieurs essais cliniques sont en cours, qui incluent à la fois des médicaments occidentaux et traditionnels. L’OMS continuera à fournir des informations actualisées dès que les résultats cliniques seront disponibles.

8. Les antibiotiques sont-ils efficaces pour prévenir ou traiter le Coronavirus COVID-19 ?

Non. Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus, ils n’agissent que sur les infections bactériennes. Le Coronavirus COVID-19 étant causé par un virus, les antibiotiques n’agissent pas. Les antibiotiques ne doivent pas être utilisés comme moyen de prévention ou de traitement du Coronavirus COVID-19. Ils ne doivent être utilisés que selon les instructions d’un médecin pour traiter une infection bactérienne.

9. Quelle prévention faut-il adopter face au Coronavirus COVID-19 ?

Éviter toute exposition potentielle. Veillez à prendre de bonnes mesures d’hygiène et à adopter des pratiques alimentaires sûres.

Maintenir une bonne hygiène personnelle.

  • Lavez-vous les mains au savon fréquemment et au moins pendant 20 à 30 secondes
  • Emportez du désinfectant pour les mains lorsque vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon
  • Évitez de vous toucher le visage, les yeux et le nez
  • Tousser dans votre coude ou dans un mouchoir en papier pour protéger les autres
  • Saluer sans se serrer la main
  • maintenir une distance d’au moins 2 mètres des personnes qui toussent ou éternuent.

Évitez tout contact direct avec les animaux (vivants ou morts) et leur environnement. Cependant, rien ne prouve que les animaux domestiques propagent le virus. Ne touchez pas les surfaces qui peuvent être contaminées par des excréments.

Gardez une certaine distance avec les personnes qui sont manifestement malades.

Ne voyagez pas lorsque vous êtes malade. Veuillez noter que certains endroits sont destinés aux dépistages, les voyageurs peuvent y être mis en quarantaine et soumis à des tests.

Tenez-vous au courant des villes ou zones où le Coronavirus COVID-19 se répand largement ). Si possible, évitez de voyager, en particulier si vous êtes une personne âgée, si vous êtes exposé à un risque plus élevé en raison de problèmes médicaux chroniques ou si votre système immunitaire est affaibli.

Si vous avez de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, consultez un médecin sans tarder. Restez à la maison si vous ne vous sentez pas bien. Si vous avez de la fièvre, de la toux et des difficultés à respirer, suivez les instructions des autorités sanitaires locales.

10. La flambée de Coronavirus COVID-19 est-elle déjà déclarée comme pandémie par l’OMS ?

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a finalement annoncé que le Coronavirus COVID-19 était une maladie pandémique.

Cette évolution d’épidémie à pandémie ne comporte aucune restriction supplémentaire à la clause « Epidémie » de Globality dans les conditions générales d’assurance ou à la clause de « Force Majeure » dans les conditions générales d’assurance, le cas échéant.

Déclarer une pandémie ne signifie pas que les caractéristiques de la maladie ont changé, mais plutôt qu’elle a une portée géographique. Selon l’Organisation mondiale de la santé, une pandémie est déclarée lorsqu’une nouvelle maladie pour laquelle les personnes ne sont pas immunisées se propage dans le monde entier au-delà des attentes.

11. Le coût du premier test de diagnostic pour la détection du virus du SRAS-CoV-2 est-il couvert par Globality ?

Pour les assurés qui se présentent dans des hôpitaux ou des cabinets médicaux avec des symptômes du SRAS-CoV-2, les tests effectués sont considérés comme des procédures de diagnostic permettant de confirmer ou d’exclure une infection par le virus Corona. Nous prenons en charge l’intégralité des frais lorsque le médecin traitant l’ordonne (y compris pour les personnes à haut risque) conformément aux différentes recommandations des autorités locales (en Allemagne par exemple, cette recommandation est faite par l’Institut Robert Koch). Ce n’est qu’à ce moment-là que le test est considéré comme médicalement nécessaire. Cela s’applique aux tests initiaux et au deuxième test, si le premier est positif.

Pour toute personne assurée se présentant dans un hôpital ou un cabinet médical sans aucun symptôme clinique du SRAS-CoV-2, le test demandé ne sera pas considéré comme médicalement nécessaire. Ce type de test n’est pas considéré comme un test de dépistage précoce des maladies et n’est donc pas couvert par Globality. Dans ce cas, les coûts des tests médicaux devront être payés par  les assurés et ne seront pas remboursés.

12. Est-il raisonnable de faire le test de dépistage du SRAS-CoV-2 sans avoir de symptômes cliniques ?

Non. D’un point de vue médical, il n’est pas recommandé de faire le test SRAS-CoV-2 lorsqu’il n’y a pas de symptômes. Le résultat du test serait négatif, ce qui donnerait à la personne la certitude de ne pas être infectée par le SRAS-CoV-2. En fait, la même personne peut être infectée, mais comme la période d’incubation peut durer jusqu’à 14 jours, les symptômes cliniques se manifesteront plus tard et pourraient être négligés par la personne en raison du test de dépistage du SRAS-CoV-2 déjà réalisé et du résultat négatif qui en a découlé. En réalité, cette personne peut avoir développé une infection par le SRAS-CoV-2 dans un second temps.

Compte tenu de ce qui précède, le test de dépistage du SRAS-CoV-2 ne doit être effectué que lorsqu’une personne présente des symptômes cliniques.

13. Quelle est la position générale de Globality en tant qu’assureur maladie et spécialiste ?

Globality recommande à tous ses assurés de suivre les précautions recommandées et d’appliquer les conseils de voyage donnés par les autorités de leur pays de résidence et de tout pays dans lequel ils se rendent.

Cependant, notre position actuelle est de traiter le Coronavirus COVID-19  comme toute autre maladie comparable, c’est-à-dire la grippe, et de ne pas appliquer l’exclusion liée aux épidémies et aux pandémies applicable à certains plans ou contrats. Cela signifie que Globality continue à couvrir tous les traitements médicalement nécessaires éligibles à la couverture aux niveaux des plans sélectionnés par les assurés.

Au fur et à mesure que la pandémie progresse, il se peut que la législation/autorités locales nous interdisent l’accès à une région ou à un assuré et que nous soyons dans l’incapacité de fournir un service conformément à nos obligations habituelles.  Dès que la situation changera et que le contrôle public sera levé, nous reprendrons notre fourniture de services.

Nous ne couvrirons pas les frais médicaux encourus lors d’un voyage dans un pays ou une région spécifique qui vous a de toute manière été déconseillé par votre gouvernement ou votre ambassade (dans votre pays de résidence)

14. Les coûts de la quarantaine préventive ou de l’auto-isolement sont- ils couverts pas Globality ?

Globality ne couvre aucun coût lié à la quarantaine, qui est une mesure purement préventive, il n’y a aucun symptôme que les assurés de Globality développent/montrent.  Dans ces cas, il n’y a pas de symptômes, il n’y a pas non plus de traitement, c’est une mesure totalement préventive, généralement appliquée par les autorités.  Il en va de même pour tout coût lié à l’auto-isolement.

15. Les coûts des évacuations/ rapatriements préventifs pour protéger les individus/employés sont-ils couverts par Globality ?

Les évacuations et rapatriements préventifs d’expatriés du pays d’accueil vers d’autres pays/pays d’origine pour éviter le SRAS-CoV-2 ne sont pas couverts par l’assurance. Les évacuations/rapatriements ne sont couverts que lorsqu’ils sont médicalement nécessaires en raison de l’insuffisance des soins médicaux hospitaliers disponibles dans le pays où l’incident se produit.

Veuillez noter que l’entrée et la sortie d’un pays dépendent des règles locales et que cela peut influencer les décisions de transfert.

16. Dois-je porter un masque pour me protéger ? Les masques sont-ils couverts par Globality ?

Il est recommandé de porter un masque uniquement si vous présentez des symptômes du Coronavirus COVID-19  (en particulier la toux) ou si vous vous occupez d’une personne qui pourrait être atteinte de la du Coronavirus COVID-19  . Les masques jetables ne peuvent être utilisés qu’une seule fois. Si vous n’êtes pas malade ou si vous ne vous occupez pas d’une personne malade, vous gaspillez un masque.

L’OMS recommande l’utilisation rationnelle des masques médicaux pour éviter tout gaspillage de cette ressource précieuse  ou toute mauvaise utilisation.

Les moyens les plus efficaces de se protéger et de protéger les autres contre le Coronavirus COVID-19 sont de se laver fréquemment les mains au savon, de tousser dans le coude ou dans un mouchoir en papier et de maintenir une distance d’au moins 2 mètres avec les personnes qui toussent ou éternuent.

Compte tenu de ce qui précède, Globality ne couvre pas le coût des masques, à l’exception des personnes infectées par le virus du SRAS-CoV-2 ou des personnes ou professionnels qui s’occupent de personnes infectées par le SRAS-CoV-2.

17. Les médicaments prescrits par mon médecin pour combattre le Coronavirus COVID-19 sont-ils couverts ?

Il n’existe actuellement aucun traitement connu contre le Coronavirus COVID-19. À l’avenir, seul le traitement approuvé par l’Organisation mondiale de la santé sera reconnu et couvert par votre assurance.

18. Que dois-je prendre en considération si je me trouve temporairement dans mon pays d’origine ou dans un pays tiers et que je ne peux pas retourner dans mon pays d’expatriation en raison du Coronavirus COVID-19 ?

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse contact@globality-health.com. Nous serons heureux de vous aider.

19. J’ai des difficultés à régler ma prime d’assurance santé à temps. Que dois-je prendre en considération ?

Veuillez nous contacter à l’adresse suivante : contact@globality-health.com

20. Liens utiles pour suivre la situation du Coronavirus COVID-19.

21. Le but de cette foire aux questions

Ces questions et réponses ont pour but de fournir des informations générales sur les couvertures de Globality Health dans le cadre des mesures prises au niveau mondial concernant le Coronavirus COVID-19. Elles peuvent ne pas couvrir tous les aspects du sujet qu’elles traitent et ne pas être complètement exactes en toutes circonstances. Elles n’ont pas vocation à être contraignantes, de quelque manière que ce soit, pour toute partie prenante. Elles ne peuvent se substituer à la consultation des conditions d’assurance qui s’appliquent.

16.04.2020